de services

Annuaire des commerces

Médiathèque municipale

paiements

Les menus

spectacles

état civil, CNI

& passeport

piscine

déchets

cinéma

pharmacies de garde

météo

transports

accueil > actualité

HOMMAGE

L’Appel du 18 juin 1940

Le 80e anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940 a revêtu un caractère particulier. L’occasion de se souvenir de la visite du Général De Gaulle à PROVINS il y a 55 ans.

 

Voici l’allocution de Olivier Lavenka, Maire de Provins :

« A un moment où la France s'effondrait et vivait sans doute la plus grande défaite militaire de son histoire, cet appel historique d'un Homme qui a incarné le destin français, n'est pas seulement l'étincelle qui a permis la mobilisation, à travers le pays tout entier, d'un mouvement profond de Résistance.

Il n'est pas seulement le témoignage clair et limpide d'une république fidèle à son héritage et d'une nation qui a refusé l'indignité de la collaboration d'état avec le régime hitlérien.

Cet appel, c'est aussi le point de départ d'un mouvement qui, dans le long cours de l'histoire, 80 ans plus tard, perdure.

Le 18 juin 1940 est un moment charnière de l'histoire de France. Il est devenu en quelque sorte un lieu de mémoire, extrêmement vivace et vivant, hier comme aujourd'hui, tant il renvoie à une "certaine idée de la France", la France libre.

Sans cet appel, y aurait-il eu les hommes de l'Île de Sein pour se lever et rejoindre Londres ? Y aurait-il eu un Jean Moulin ou un Valentin Abeille, Sous-Préfet de Provins ? Y aurait-il un Général Bigeard, disparu le 18 juin il y a 10 ans ou un Robert Parisot qui nous a quittés il y a quelques jours ?

Sans cet appel, y aurait-il eu les héros du Commando Kieffer pour débarquer en Normandie ?

Sans cet appel, le Maréchal Leclerc, à la tête de la 2e Division Blindée, aurait-il libéré Paris ?

Sans cet appel, le serment de Koufra aurait-il été respecté et aurait-on vu "nos couleurs, nos belles couleurs" flotter au sommet de la cathédrale de Strasbourg le 23 novembre 1944 ?

En un mot, sans cet appel, la France aurait-elle été à la table des vainqueurs ? Evidemment non.

80 années plus tard, la France vit toujours sur les fondements et l'héritage politique, militaire et diplomatique de l'Appel du 18 juin.

Notre pays est membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies avec droit de veto. Il est détenteur de l'arme de dissuasion nucléaire qui lui donne la souveraineté et l'indépendance.

De Gaulle et le gaullisme :

C'est la solidité morale, la constance et l'honneur de la France dans la tempête de 1940.

C'est une Constitution et un régime politique, la Ve République qui a donné une stabilité à la France après les errements de la IVe République.

C'est le volontarisme qui place l'indépendance nationale, militaire, politique, diplomatique au cœur du destin national.

Le Gaullisme n'est rien d'autre qu'une souveraineté dans toutes ses dimensions.

De nombreux acteurs politiques aujourd'hui invoquent la mémoire et l'héritage gaullistes, à tort parfois, à travers aussi, et en définitive souvent à tort et à travers.

Ce 18 juin, celui du 80e anniversaire, est l'occasion, solennellement, de marquer l'attachement de cette Ville au Général de Gaulle.

Cet hommage, au cœur de la place du Maréchal Leclerc, ici même où le Général de Gaulle était venu, prend une dimension toute particulière.

Le 17 juin 1965, Alain Peyrefitte accueillait le Président de la République. C'était il y a 55 ans comme en témoigne cette magnifique photographie. Des milliers et des milliers de Provinoises et de Provinois ont acclamé le héros de juin 1940. Cette figure qui, à lui seul, à ce moment de l'histoire, incarnait le redressement français.

Certains d'entre vous en ont des souvenirs.

Beaucoup en ont entendu parler par leurs parents, leurs familles, leurs amis. Une foule immense et inouïe s'était pressée place Saint-Ayoul et ici sur le perron de la Mairie. Cela reste un épisode inoubliable que nous avions le devoir, cette année, de célébrer.

Permettez-moi simplement, pour conclure, de vous lire un passage, le dernier, du discours du Général de Gaulle prononcé à Provins :

“Demain, il y aura 25 ans, mes chers compatriotes de province, 25 ans que les évènements m'ont, si je puis le dire, désigné pour porter la charge et la responsabilité – je vous prie de le croire, qu'elles furent souvent et qu'elles sont encore lourdes – la charge et la responsabilité de représenter la souveraineté nationale, et toutes les fois qu'il le fallait, d'assurer le destin du pays. Depuis 25 ans, je n'ai jamais pensé, voulu, dit, fait autre chose que ce qu'aujourd'hui je dis, je fais et je veux.

Je suis profondément ému et heureux d'avoir trouvé aujourd'hui à Provins cette adhésion.

Ce témoignage qui encore une fois comme je vous le disais au début, me vont au cœur, qui me sont un réconfort précieux, et que j'emporterai comme un élément de résolution pour la suite. Vive Provins, vive la République, vive la France.” »

© Ville de Provins / 2020 / Tous droits réservés

Ville de Provins

5, place du Général Leclerc – 77160 PROVINS

Tél.: 01 64 60 38 38

Adresse postale: CS 60405 – 77487 PROVINS Cedex

Nous contacter / Voir les horaires