de services

Annuaire des commerces

paiements

spectacles

déchets

cinéma

météo

bibliothèque municipale

Les menus

état civil

piscine

pharmacies de garde

transports

accueil > actualité

Au chevet de l’Église Sainte-Croix

Les manifestations organisées à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine ont mis en lumière l’église Sainte-Croix.

 

Provins est aujourd’hui une ville du Patrimoine mondial consacrée par l’UNESCO, une cité médiévale reconnue pour la qualité de son patrimoine historique bâti.

 

Pourtant, encore au début des années 80, les provinois avaient été saisis par l’effondrement brutal et soudain d’une courtine des Remparts démontrant la fragilité de ce patrimoine. La Porte de Jouy n’était alors que l’ombre de ce qu’elle est devenue, l’Abside Saint-Ayoul également. Le Couvent des Bénédictins aurait définitivement perdu son aile Est et sa salle capitulaire.

 

Cet effondrement a amené une prise de conscience que le patrimoine de Provins était son trésor et sa chance.

 

Auparavant, au fil des siècles, avant que le désir de transmettre ne s’impose, de nombreux monuments, faute d’entretien, ont été voués à une disparition programmée, sans émotion publique particulière.

 

A Provins, on pourrait citer les Églises Saint-Thibault, Notre-Dame du Châtel, Saint-Nicolas et pour partie Notre-Dame du Val, sans compter la quasi-totalité des fortifications de la Ville Basse.

 

A Provins, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, quelques précurseurs comme Christophe Opoix, l’Abbé Nicolas Pasques,

 

Maximilien Michelin, Pierre Lebrun ou encore Prosper Mérimée ont joué un rôle majeur dans la protection de l’Église Saint-Quiriace ou du Couvent des Cordelières. Les associations comme la Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Provins ou Provins ville d’art ont également œuvré dans ce sens.

 

Depuis 2004, grâce à une convention patrimoniale signée avec l’État, la Ville de Provins a pu accélérer la restauration de son patrimoine. Beaucoup a été fait, des Remparts à l’Abside Saint-Ayoul en passant par la Tour César, la Porte Saint-Jean et la Porte de Jouy, le Couvent des Bénédictins et Notre-Dame du Val, et beaucoup reste encore à faire.

 

L'église Sainte-Croix, fermée depuis plusieurs années, fait partie de ces importants chantiers qu’il reste encore à entreprendre.

 

L’endroit a été mis en lumière à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine à travers l’organisation d’un colloque d’une grande densité intellectuelle et d’une remarquable exposition.

 

Édifiée au XIIe siècle, la Chapelle des Ponts, alors rattachée à Saint-Ayoul, deviendra léEglise Sainte-Croix et sera considérée, au XIIe et XIIIe siècles comme la plus grande église paroissiale de Provins.

 

Elle connaîtra une véritable transformation architecturale à par tir du XVIe siècle. La Renaissance lui laissera une empreinte extrêmement forte, tout particulièrement s’agissant de son ornementation, des vitraux au berceau en bois orné de peinture.

 

Si l’État, la Région et le Département continuent à accompagner la Ville de Provins dans la restauration de son patrimoine, l’église Sainte-Croix pourrait être l’un des défis de la prochaine décennie.

12/10

Isabelle Boulay

14/10

Election Miss IDF

20/10

Adieu M. Haffmann

30/10

Don du sang

13/11 > 26/11

Festival Encres Vives

© Ville de Provins / 2017 / Tous droits réservés

Ville de Provins

5, place du Général Leclerc – 77160 PROVINS

Tél.: 01 64 60 38 38

Adresse postale: CS 60405 – 77487 PROVINS Cedex

Nous contacter / Voir les horaires