Installez le plugin Flash pour voir l'animation : Cliquez ici pour le télécharger

Installez le plugin Flash pour voir l'animation : Cliquez ici pour le télécharger

 

Installez le plugin Flash pour voir l'animation : Cliquez ici pour le télécharger

 

diminuer la taille du texte Agrandir le texte   

Votre mairie

Paiement en ligne

ACHETER OU PAYER
DIRECTEMENT
PAR INTERNET

Vos places de spectacles
Vos factures cantines

Agenda culturel



Samedi 29 novembre

Mrs Jenkins et son pianiste

Colorature

Mardi 2 décembre

Une production Drôle de dame

Un fou noir  au pays des blancs

Jeudi 4 décembre

Un long chemin vers la liberté

MANDELA :

Samedi 6 décembre

Un spectacle familial

Afrika

Du Lundi 1 décembre
au Samedi 6 décembre

Carnets 2002/2014 Burkina-Faso – T...

Yves Regaldi




Toute la saison culturelle

Infos pratiques





Saison 2014-2015

Saison culturelle 2014-2015

Centre culturel et sportif
Saint-Ayoul





Guide pratique 2014-2015
Guide pratique 2014-2015
Guide pratique 2014-2015






Paru dans le Provinois n°
- Janvier 2011 -

Retour

La restauration des remparts continue



La restauration des remparts continue
La Ville de Provins poursuit la restauration de son patrimoine dans le cadre de la convention qu’elle a signée en 2004 avec l’Etat.


La partie des remparts dont la restauration débute comprend six courtines, trois grosses tours, la poterne Faneron, deux échauguettes montées sur des contreforts, et la tour du Trou au chat.

Elle est donc relativement longue (plus de 200 mètres) et son implantation dans la pente, entre la ville haute et la ville basse, en donne une image particulièrement pittoresque.

Jusqu’à récemment, les maçonneries étaient dissimulées par le lierre qui poussait dessus, mais un nettoyage a révélé des dégradations importantes, avec toutefois des disparités selon les ouvrages.

La restauration des remparts continueLa muraille descendant vers la ville basse n’a fait l’objet d’aucune intervention d’importance aux XIXe et XXe siècles, et elle se trouve dans un état de dégradation nettement plus avancé, avec une déstabilisation importante des têtes des murs et des parements. Ces dégradations sont d’autant plus inquiétantes que les groupes visitant la ville circulent désormais au-delà des deux portes principales, et s’installent régulièrement au pied des murs pour pique-niquer.

Les interventions proposées ne modifieront pas l’aspect général du monument. Plus en détail et au-delà des installations de chantier nécessaires à l’exécution des travaux dans l’emprise des fossés, ces interventions comprendront :
> l’échafaudage de l’ensemble des parements, en dépose-repose en quatre phases principales,
> la dépose des cintres intérieurs de la tour S, en place depuis les travaux de 1996,
> le remplacement des parements en pierre de taille altérés ou disparus (talus, chaînes d’angle, bandeaux, contreforts, jambages…) en calcaire de Provins en provenance des carrières de Courton ou de Jouy-le-Châtel,
> la réfection des parements en moellons altérés ou disparus, en respectant la mise en oeuvre existante correspondant aux différentes phases d’édification des remparts (moellons en calcaire de Provins plus ou moins calibrés, équarris ou assisés),
> le comblement partiel de la brèche de la tour U avec le complément de l’archère éventrée à partir des départs existants.
> Le rejointoiement des parements lessivés,
> le traitement en rocaillage des têtes de mur (chemin de ronde, parapets…) selon un profil irrégulier,
> la réfection du dallage d’étanchéité de la tour U en béton de cailloux, et la révision des sols pouvant être conservés de la courtine UW et de la tour W.
Ce chantier, d’un coût de près de 600 000 euros, fait partie de la tranche 2009 du contrat pour la remise en état progressive des monuments de Provins signé par la Ville de Provins et l’Etat qui prendra en charge 50 % des travaux, la Région apportant son aide à hauteur de 10 % et le Département à hauteur de 15 %.





Publier sur twitter